Qu’est-ce qu’un fichier Ads.txt ?

Pour la plupart des éditeurs Pepsia, le fichier Ads.txt n’a plus aucun secret. Pour d’autres, il reste un terme technique assez vague…

 

Le fichier Ads.txt, à quoi sert-il vraiment ?

Le fichier Ads.txt est un fichier permettant de déclarer des annonceurs autorisés à acheter ou diffuser des campagnes publicitaires sur un site web. C’est l’IAB (Interactive Advertising Bureau) qui a introduit cette nouveauté en juin 2017, ce afin de permettre aux éditeurs de protéger leur marque d’éventuelles usurpation d’identité.

En effet, avant l’arrivée de cette application, il était possible pour un éditeur frauduleux de s’inscrire sur le site d’une régie publicitaire en fournissant une mauvaise URL et en intégrant simplement la régie sur un tout autre site que celui communiqué (généralement de qualité bien moindre), les tags fournis par la régie. On parle ici de « domain spoofing ».

Cette pratique s’est fortement répandue et a été combinée à l’utilisation de bots pour tromper les annonceurs. Le procédé consiste à générer du faux trafic par l’intermédiaire de bots programmés pour faire des recherches, aller sur les sites, cliquer sur les publicités, et même visionner les vidéos. En usant du Domain spoofing pour se faire passer pour des sites premium, ce trafic artificiel permet aux fraudeurs d’engranger énormément d’argent en escroquant les annonceurs et par la même occasion, en détournant une grande partie du budget alloué à leur campagne publicitaire. En 2016 on ne parlait pas moins de 7,2 milliards de dollars de perte liées à la fraude publicitaire sur internet.

 

L’escroquerie du réseau Methbot

White Ops, firme de cyber-sécurité américaine spécialisée dans la fraude publicitaire a révélé en décembre 2016 l’existence d’un vaste système d’escroquerie monté par des hackers russes. En créant de faux sites, alimentés par un faux trafic, le réseau Methbot générait jusqu’à cinq millions de dollars par jour.

Concrètement, l’escroquerie fonctionnait de la manière suivante : Le réseau Methbot a pris le contrôle de plus de 500 millions d’adresses IP. À chacune de ces adresses IP, les hackers ont également attribué des bots, des programmes conçus pour imiter les habitudes de navigation d’un humain (démarrage de vidéo, chargement de pages). En parallèle, les opérateurs russes se sont fait passer pour 6 000 sites de premier plan : des médias tels que CNN et Fox News, mais aussi des réseaux sociaux comme Facebook, ou encore des sites de marques comme Pokémon. Les annonceurs ont ensuite été piégés en achetant de l’espace sur ces sites via des ad-exchanges à des CPM élevés variant de $3 à $37.

De fait, les fichiers Ads.txt permettent aux annonceurs de s’assurer que leur publicité soit diffusée sur les bonnes plateformes, et dans de bonnes conditions. Dans la lignée de cette politique sécuritaire, et les éditeurs utilisant la solution l’auront bien compris : Pepsia demande régulièrement à ses partenaires de mettre en place ou mettre à jour cette méthode afin d’établir une relation de confiance basée sur la transparence.

 

Comment utiliser les fichiers Ads.txt ?

La première étape consiste à vous connecter sur la plateforme Pepsia via votre compte éditeur et à télécharger le fichier ads.txt :

Le lien de la plateforme Publisher.Pepsia vers le fichier ads.txt

Apparaissent alors les lignes Pepsia à copier, puis coller sur votre propre site :

Les lignes du fichier Ads.txt de Pepsia

Si vous avez déjà un fichier ads.txt intégré, il vous suffira de l’actualiser en copiant les lignes Pepsia dans celui-ci. Si vous n’en avez pas, à vous de le créer : il vous faut transférer le fichier .txt via FTP. N’hésitez pas à contacter votre account manager si vous avez besoin d’aide pour ce faire !

 

Quels avantages aurais-je à intégrer un fichier Ads.txt ?

L’information principale à prendre en compte est qu’aujourd’hui, si les lignes de code d’un fournisseur de solutions publicitaires ne sont pas inscrites dans le fichier, les annonceurs refuseront catégoriquement d’acheter son inventaire. En effet, pour eux, ces fichiers sont gages d’une certaine qualité émanant du site en question. Cela les encourage aussi de manière intrinsèque à allouer plus de budget à la diffusion de leurs annonces. Intégrer un fichier ads.txt à son site permet donc indirectement d’accroître les revenus liés aux publicités. Et ce de façon très importante.

D’ailleurs, un autre avantage concerne évidemment la sécurisation du nom de domaine, qui est alors protégé des pratiques de domain spoofing présentées plus haut.

Enfin, ce fichier demande d’être mis à jour régulièrement en raison de l’accroissement constant du nombre d’annonceurs partenaires de la régie. En effet, à chaque fois qu’un nouveau partenaire intègre le processus de vente de Pepsia, une nouvelle ligne de code intègre le fichier ads.txt, si les éditeurs ne le modifient pas, ils ne recevront tout simplement aucun achat publicitaire émanant de ce nouveau partenaire.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Si vous avez plus de questions à ce sujet, n’hésitez pas à contacter directement votre Account Manager via la plateforme Pepsia, ou un conseiller en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *